La CCVE recrute un.e Chargé.e de mission Environnement territorial et Cohésion Sociale

Le descriptif ci-dessous décrit la nature générale des fonctions qui doivent être exercées par le titulaire. Il ne s’agit cependant pas d’une liste exhaustive de toutes les missions pouvant être rattachées à cette fonction. Cette description de poste est par nature évolutive dans le temps.

1/ Directions / Service : Direction de l’aménagement et du développement territorial/ Direction générale des services.

2/ Intitulé du poste : Chargé (e) de mission environnement territorial et cohésion sociale

Filière : Administrative

Cadre d’emploi  : Attaché

3/ Missions :

Sous l’autorité de la directrice de l’aménagement et du développement territorial :

Participe à la définition et à la mise en œuvre des orientations stratégiques en matière d'environnement et de développement durable. Conçoit et anime tout au long de l'année, la dynamique développement durable et le développement d'actions liées à la pédagogie de l'environnement. Rédige et met à jour le rapport obligatoire développement durable, en s'appuyant sur les expertises métiers et agents référents au sein de chaque direction générale adjointe.

Sous l’autorité de la directrice générale des services :

Assure la mise en place d’un travail transversal avec l’ensemble des acteurs (services communautaires et acteurs publics, privés, associatifs du territoire) pour la promotion de l’égalité femme/homme en interne et en déclinaison des politiques publiques communautaires. Rédige préalablement aux débats sur le projet de budget, un rapport annuel sur la situation en matière d’égalité au sein de la collectivité territoriale, les politiques qu’elle mène sur son territoire et les orientations et programmes de nature à améliorer cette situation.

4/ Lieu(x) de travail : Communauté de Communes du Val d’Essonne – Parvis des Communautés – 91610 Ballancourt sur Essonne et déplacements fréquents sur tout le territoire CCVE

5/ Horaires :

9h00 – 12h30 et 13h30 – 18h00 du lundi au jeudi

9h00 – 12h30 et 13h30 – 17h00 le vendredi

Poste à temps complet

 

SITUATION DU POSTE DANS L'ORGANISATION

1/ Fonction(s) du/des supérieur(s) hiérarchique(s) : directrice de l’aménagement et du développement territorial/ Directrice générale des services.

2/ Fonction(s) du/des subordonné(s) : néant. Une assistante à temps partagé.

3/ Autres relations de travail (services, organismes) : ensemble des services communautaires et communaux, élus, partenaires institutionnelles et associatifs, représentants de la société civile.

 

PRINCIPALES ACTIVITES EXERCEES PAR L’AGENT

Développement durable 

Participation à la définition et à la mise en œuvre des orientations stratégiques en matière d'environnement et de développement durable

  • Mise à jour du diagnostic environnemental du territoire
  • Conduire une analyse des besoins de la collectivité en matière d'actions environnementales au vu du contexte réglementaire
  • Intégrer, dans ses analyses, les problématiques des différents services spécialisés internes et des prestataires extérieurs publics et privés
  • Traduire la stratégie de la collectivité en programmes d'action.

Adaptation de la politique environnementale aux enjeux nationaux et locaux

  • Suivre les évolutions réglementaires, les traduire en actions territoriales, déterminer les procédures et les financements correspondants
  • Mettre en place des collaborations et relations avec les administrations de l'État, les autres collectivités, les associations
  • Intégrer les enjeux du développement durable du territoire dans les documents de planification
  • Piloter et suivre des programmes de maîtrise des ressources (eau, énergie, etc.)

Coordination, pilotage et évaluation des projets

  • Assister et conseiller les services dans la définition des cahiers des charges et dans la réalisation d'études et évaluations
  • Développer et conduire des projets inter et intra services, renforcer l’ingénierie interne de la collectivité en appui des services, notamment par la réalisation d’études scientifiques et techniques globales ou sectorielles et le conseil dans la définition des plans d’action
  • Créer et animer un réseau de référents internes et un réseau de partenaires sur les thématiques du développement durable
    Communiquer sur les finalités et enjeux des projets, contribuer à la conception et à la mise en œuvre d’actions de promotion à l'écocitoyenneté et aux pratiques durables
  • Piloter le plan climat-énergie territorial et le bilan de gaz à effet de serre
  • Concevoir et mettre en place un système de management environnemental
  • Animer des groupes de production internes et ouverts
  • Contribuer aux actions de développement durable de la collectivité

 

Mise à jour du rapport développement durable

  • Réaliser un benchmark des rapports développement durable d'autres collectivités territoriales et EPCI
  • Définir annuellement les consignes générales de mise à jour des actions et indicateurs du rapport du développement durable
  • Organiser et réaliser un appel à contributions annuel auprès de chaque DGA: animer les réunions, être force de proposition, solliciter les retours de contributions et assurer les relances nécessaires.
  • Mettre à jour le rapport du développement durable en identifiant des pistes d'amélioration et les indicateurs à partir des retours de contributions, veiller à la cohérence globale et l'harmonisation du rapport.

 

Promotion de l’égalité Femme/homme :

Participation à la définition et à la mise en œuvre des orientations stratégiques en matière d’égalité femme/homme

  • Mettre en œuvre la politique intercommunale en faveur de l’égalité femmes-hommes, sensibiliser à l’égalité femmes-hommes ainsi qu’à la lutte contre les stéréotypes de genre.
  • Élaborer et mettre en œuvre les politiques publiques de la CCVE dans le domaine de l’égalité femmes/hommes.
  • Piloter les plans d’actions internes puis externes dans le cadre de la charte européenne égalité femmes/hommes dans la vie locale et le protocole égalité professionnelle au sein de la CC
  • Développer des projets permettant de renforcer l’égalité femmes – hommes au sein de la collectivité et à destination des habitants du territoire ;

Adaptation de la politique d’égalité femme/homme aux enjeux nationaux et locaux

  • Suivre les évolutions réglementaires, les traduire en actions territoriales, déterminer les procédures et les financements correspondants
  • Mettre en place des collaborations et relations avec les administrations de l'État, les autres collectivités, les associations
  • Intégrer les enjeux de l’égalité femme homme dans les politiques publiques territorialisées

Coordination, pilotage et évaluation des projets

  • Assister et conseiller les services dans la définition des cahiers des charges et dans la réalisation d'études et évaluations
  • Développer et conduire des projets inter et intra services, renforcer l’ingénierie interne de la collectivité en appui des services,
  • Créer et animer un réseau de référents internes et un réseau de partenaires sur les thématiques ciblées Communiquer sur les finalités et enjeux des projets, contribuer à la conception et à la mise en œuvre d’actions de promotion de l’égalité femme/homme ;
  • Organiser, animer les instances en lien avec la politique égalité femmes/hommes
  • Elaborer le plan d’accompagnement à destination du personnel communautaire, volet sensibilisation et formation, élaborer la stratégie de communication interne et externe sur l’égalité femmes-hommes
  • Animer le partenariat avec le Centre Hubertine Auclert et construire des évènements sur la promotion des droits des femmes en lien avec l’Observatoire des violences faites aux femmes, cela en lien étroit avec la MSAP et ses partenaires,
  • Animer les relations entre la CCVE, ses partenaires institutionnels et les associations et développer des projets de sensibilisation envers un public multiple : petite enfance, collégiens, jeunes, adultes, seniors…

Rapport annuel (obligations de la loi du 4 août 2014) :

  • Rédaction du rapport annuel sur la situation en matière d’égalité au sein de l’EPCI, les politiques qu’il mène sur son territoire et les orientations et programmes de nature à améliorer cette situation.
  • Réaliser un benchmark des rapports d'autres collectivités territoriales et EPCI
  • Définir annuellement les consignes générales de mise à jour des actions et indicateurs du rapport Organiser et réaliser un appel à contributions annuel auprès de chaque DGA: animer les réunions, être force de proposition, solliciter les retours de contributions et assurer les relances nécessaires.
  • Mettre à jour le rapport en identifiant des pistes d'amélioration et les indicateurs à partir des retours de contributions, veiller à la cohérence globale et l'harmonisation du rapport.

 

Autres Activités :

  • Accompagner les services de l’EPCI et des communes sur des études et projets thématiques transversales et participation active aux projets de planification structurants (SCOT, reconversion de l’ex BA 217, stratégie économie et emploi, développement MSAP, CT …)
  • Suivi administratif et budgétaire sectoriel (dont dispositifs de subvention), de la commande publique sectorielle, animation de l’équipe encadrée.
  • Rechercher des financements permettant de renforcer les possibilités de la mise en œuvre des projets.
  • Co-construire les outils de mobilisation, communication et d’évaluation nécessaires aux projets: kit de mobilisation, fiches pratiques, sondage et outil d’autodiagnostic
  • Contribuer à la stratégie de communication et aux relations partenariales sur les différents projets
  • Participer à l’alimentation des outils et supports de communication en lien avec les projets
  • Mission « ressource locale » sur les thèmes des discriminations, de la laïcité et du racisme : aide à la décision auprès des élu.es et de la direction générale, rédaction de notes, conseils et recommandations aux acteurs
  • Participer à la mise en œuvre la politique intercommunale en matière de prévention des risques
  • Contribuer à la prospective, à l'élaboration et à la mise en œuvre de projets innovants sur les thématiques de l'attractivité.

 

CONNAISSANCES ET APTITUDES REQUISES POUR OCCUPER LE POSTE

NIVEAU DE TECHNICITE

1/ Connaissances de base et diplômes/spécialités détenues (savoirs) :

Formation de type Master (Droit, Sciences politiques, Développement local, …)

Connaissance et compréhension des principes de développement durable, d’Agenda 21 et la pédagogie de l’environnement

connaissance des discriminations (approche pluridisciplinaire, avec une capacité à mobiliser le droit, la sociologie, la psycho-sociologie, les politiques publiques, les techniques et bonnes pratiques de lutte contre les discriminations/égalité de traitement)
connaissance de l’environnement institutionnel et associatif, appréhension des réalités sociales et capacités d’analyse des besoins et caractéristiques des publics
Connaissance de la méthodologie de gestion de projet et expérience du travail en mode projet en grande autonomie.

Savoir-Faire :

  • Capacité à rédiger de manière claire et synthétique et travailler en transversalité, à piloter et animer des réunions de travail et de présentation ;
  • Capacité à négocier, argumenter et à proposer des évolutions, présenter ses travaux de manière pédagogique,
  • Savoir piloter des évènements

2/ Qualités personnelles (savoir être) :

  • Sensibilité indispensable aux problématiques environnementales et sociétales
  • Goût pour le travail en transversalité avec un panel d’interlocuteurs variés
  • Autonome, esprit d’initiative
  • Aisance relationnelle avec différents types de publics, écoute, pédagogie, diplomatie
  • Forte capacité de travail
  • Sens du travail en équipe
  • Respect du devoir de réserve et de discrétion

 

RESPONSABILITÉS ET NIVEAU D'AUTONOMIE

1/ Responsabilités : Représentation de la CC, garant du Budget, suivi et évaluation de l’activité des services,

2/ Niveau d’autonomie sur le poste : autonomie dans le pilotage des domaines liés au développement des services couverts

3/ Responsabilité hiérarchique : /

 

CONTRAINTES DU POSTE

1/ Particularités du poste (complexité, difficulté d’organisation…)

  • Déplacements fréquents sur tout le territoire CCVE
  • Disponibilité avec horaires ponctuellement irréguliers

2/ Contraintes liées au poste et au besoin du service public

  • Permis B exigé
  • Réunion/animation en dehors des horaires habituels de travail (soirée-week-end)

3/ Moyens et équipements utilisés

  • Bureau
  • Informatique : ordinateur portable, imprimante (copies, scan, fax)
  • Logiciels de bureautique
  • Communication : internet et messagerie électronique, téléphone
  • Véhicule partagé de la CCVE pour les déplacements professionnels

4/ Horaires : Travail en week end et soirée, ponctuellement.

5/ Sécurité : /

 

Pour candidater ou pour toute question : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Informations supplémentaires

  • Code postal: 91610
  • Commune: Ballancourt-sur-Essonne
  • Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Informations supplémentaires